Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Les Grands Ducs | April 26, 2019

Scroll to top

Top

16 Comments

Novembre 2007

Novembre 2007

Comments

  1. Le feu follet est une lueur pâle et diffuse qui peut parfois être vue autour des marais et dans les cimetières. Il disparaît lorsqu’on l’approche, et est traditionnellement tenu pour être un esprit malin ou une autre créature surnaturelle. Scientifiquement, on pense que les feux follets sont un phénomène issu de l’oxydation du PH3 (phosphine) et du méthane venant de la décomposition de matières organiques et qui s’enflamme facilement près de torches.
    Ces phénomènes correspondent à des lueurs erratiques, parfois jaunes, d’autres fois bleues ou rouges, qui voltigent dans l’air à peu de distance du sol. Un feu follet a généralement l’aspect d’une flamme vacillante terminée par une aigrette irrégulière qui rappelle vaguement la couronne d’une grenade. Il se montre de préférence en automne par un temps calme la nuit.

  2. il me semble (mais je peux me tromper l’image est petite) reconnaître des roses TOSCANY, mes préférées, j’aime également beaucoup cette atmosphère de feu ouvert, de chaleur dans le froid de l’automne… sans doute mon mois préféré depuis que tu nous les montres !

  3. je remonte sur la photo et je vois que tu parles de chasse, d’os à moelle… ce sont deux sujets qui me parlent beaucoup puisque je suis originaire des Ardennes mi-belges mi-luxembourgeoises avec ses forêts, le gibier, les fricassées de champignons des bois cueillis avec mon oncle…
    les os à moelle j’adore ça, d’ailleurs il s’agit d’un des plats les plus connus du restaurant dont je t’ai déjà parlé, le Moulin du Bloquia… un délice !
    Un petit bout d’un bon pain, une cuillère de moelle, un peu de sel… rien de plus un délice !
    sur ce je te quitte car mon estomac crie famine !

  4. claire

    hum hum, un mois de novembre pleins de sous entendus me semble t il: la chasse à cours, la montée des marches, Gabin qui pourrait dire « t’as beaux yeux tu sais »,un bouquet de rose dans la lignée et la fameuse bmw qui roule un peu trop vite….
    Tout feu tout flamme Monsieur Richard ce mois ci, je vous souhaite un décembre dans la même veine, ça fait plaisir..

  5. claire

    j’aime aussi beaucoup la coupe de champagne et la tour Eiffel qui se répondent, quelle composition!!

  6. Ca fait donc plusieurs fois que je reviens chercher ce que je ne vois pas, et là…j’avoue que les nerfs me gagnent gravement, « il y a quelque chose dans la chaussure, c’est quoi,grrr, ensuite, le tableau au dessus de ce buffet bizaroîde, c’est quoi, grrr,etc…le genre d’intrigues qui m’énerve au plus haut point et qui,le pire, me rende dépendante à fouiner de mes yeux acharnés vautrés le nez sur l’écran, vite un autre article avant que mort s’en suive…C’est ce qu’on appelle l’adrénaline obsessionnellement contraire au bon sens de son fonctionnement, une adrénaline « rentrée »,grrr,le comble est que la plupart de mon temps, il n’y a « rien »à chercher, donc, composition HORRIBLE de BON délice!

  7. brigitte

    je vais faire une fixette sur la coquille saint-jacques, que j’imagine servie avec une effilochée d’endives,carottes, poireaux; le tout déglacé avec un demi verre de jurançon.

  8. claire

    Ne laissons pas les quelques photos qui restent sans commentaires, puisque cet assemblage est comme un jeu de domino ou chaque pièce répond à l’autre. Notre imaginaire est sollicité comme dans un film d’Hitchcock ou un poème d’André Breton, mais seul les protagonistes connaissent l’énigme et ne construisent pas de châteaux en Espagne… Heureuse B…

  9. Claire > C’est justement là tout l’intérêt (je pense). D’où la rêgle (quasi)immuable : Ne rien répondre aux commentaires et laisser chacun se construire son château en Espagne… Comment est le votre ?

  10. claire

    vous vous en doutez, tout aussi secret…

  11. C’etait où cette jolie campagne, cet arbre splendide au milieu du parc ? Tu avais achete des Berluti pour ton sejour out of Paris …. Allons je vais continuer à penser à ce parc et me construire un chateau mais du coté de Trouville.

  12. Bonjour! C’est très interressant, je suis calmée du coup et ce n’est pas du tir au flan, ahahahaha…Très bonne journée à vous « Poète disparu », une mise en place bien comme il le faut en ces temps..
    « Tendrement », est un conseil que je ressens ici pour me détendre, pour ça, merci.

  13. Claire

    Bon voici mon château de carte qui à vouloir vous décrypter révèle plus sur moi que sur vous.
    Originaire de Reims je pars de la flûte de champagne, je glisse son pied dans les belles chaussures. le contenant répond au contenu fictif, tout aussi aérien que du champagne, la tour de dentelle métallique pique son nez vers l’assiette.
    Le tableau cherche effrontément à regarder sous la table juponnée pleine de promesses.
    Quelle est la substantifique moelle de ce tableau? bien cachée au coeur de l’os? blottie dans sa coquille?
    Tout ceci n’est qu’un jeu, un château de carte, un autre en Espagne, telle la meute nous flérons qu’il se trame quelque chose ne cuisine, serait ce le bouquet final?
    Seul le poète contre les femmes brûle d’impatience ou de désir, c’est la vie, la belle vie que nous conduisons avec des pauses sur ce qu’on trouve beau…
    Pour la trame du rève, MERCI…

  14. AAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH!!!!!!!!!!!!!!!!!
    T’es allé voir mon Sacha!!! Qu’ets-ce qu’il est beau sur cette photo!!!!

  15. Alors lA, c’est le pied!tout simplement…

  16. J’aime cet exercice de style régulier. Vos patchworks quasi mensuels me font rêver et les photos choisies là me donnent envie de froid, de campagne, de bons petits plats mitonnés au coin du feu… Vous en avez de jolis mois !

Submit a Comment