Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Les Grands Ducs | December 7, 2019

Scroll to top

Top

11 Comments

Jane Birkin

Jane Birkin

Comments

  1. tu devrais faire un avant/après ;)

  2. C’est comme le nez collé auprés d’un hublot plutôt qu’une vitre…Entre ton zoo zen, tu es le tarzan Gentleman, le chevalier Blanc de la dame Blanche que Robin des bois lui-même ne pourrait imaginer déterrer le sabre de Merlin l’enchanteur. Sublime poisson d’Avril à pêcher à la mouche, j’espère…comme dirait Marc Lavoine dans sa si jolie chanson ou encore ce film prodige avec Brad Pitt et cet homme…dans le silence et ce frétillement du courant d’une rivière.

  3. Elle est jolie là (plus que maintenant quoi !). Et, ENFIN, je vois un homme s’extasier devant une nana qui n’a pas de poitrine opulente. Et là je dis : Alleluia !!! Tout n’est pas perdu !

  4. Chrisos > A ce jeu là, pas sûr que nous y gagnions nous aussi… Rendez-vous dans 15 ans !
    Sand > Une sacré pêche ce matin ! ;-)
    A mon tour un petit lien :
    http://fr.youtube.com/watch?v=wgacX35zBck
    Babillages > Et oui, rien n’est perdu… ;-)

  5. Hum!Comme c’est bon les tours de liens, les tours de reins, organe à fonction aquatique!;)
    Les Amas (Japonais : 海女) sont des plongeuses en apnée Japonaises, connues surtout en tant que pêcheuses de perles.
    Le mot ama signifie littéralement femme de la mer. D’après la tradition japonaise, cette coûtume existerait depuis deux mille ans. Traditionnellement, et ce jusqu’aux années 1970, amas ne plongeaient qu’avec un pagne, et jusqu’à maintenant, elles plongent toujours sans combinaison ni bouteille d’air, ce qui fait d’elles des apnéistes traditionnelles. Suivant la région, elles allaient jusqu’à porter un masque, des palmes ou tout au plus une petite protection thermique. La tradition des amas disparaissant, ce sont désormais généralement de vielles femmes utilisant une combinaison de plongée intégrale.
    Les amas sont connues pour la pêche de perles mais elles plongeaient et plongent encore principalement pour la recherche d’aliments (pour la consommation ou la vente) tels que les algues, les coquillages, les homards, les pieuvres, les oursins, ou les huîtres (qui ont parfois des perles).
    Les amas peuvent continuer à plonger jusqu’à un age avancé. Elles ont généralement un autre travail. Elles ont moins d’accidents que d’autres catégories d’apnéistes professionnels car elles n’hyperventilent pas.
    En 2003, l’âge moyen des amas était de 67 ans (la cadette avait 50 ans et l’aînée 87).
    Les amas ont été immortalisées par les estampes ukiyo-e de Utamaro Kitagawa, sur des timbres et dans le film On ne vit que deux fois.

  6. waouh, pas mal la birkin. c’est fou la ressemblance avec lou doillon

  7. alexia

    Sublime cette moue boudeuse ! aussi belle que dans « la piscine ».

  8. Beauté naturelle, mythique…une icône pour toujours!!

  9. Elle est magnifique, vraiment vraiment
    Lili K.

Submit a Comment