Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Les Grands Ducs | September 17, 2019

Scroll to top

Top

13 Comments

Les Pâtes Vivantes

Les Pâtes Vivantes

Après le bouillon mijoté une semaine durant du Pho14 et le thé aux perles de tapioca aphrodisiaques du ZenZoo, suite de notre périple des tables asiatiques étonnantes et cheap de la capitale, en conduite accompagnée, avec les pâtes filées à la demande des Pâtes Vivantes. Des pâtes « vivantes » ? Brrr, ça fait froid dans le dos… Des terreurs enfantines qui remontent à la surface, d’étroits serpents visqueux par dizaines, des sifflements, des ombres qui grouillent et se répandent, beurk ! Mais là STOP ! Arrêtez la machine à imagination. Les Pâtes Vivantes, ça n’a rien à voir. C’est même tout l’opposé, une adresse délicieuse et subtile comme on rêve d’en découvrir tous les jours. Donc, on rembobine les mauvais fantasmes et on reprend à zéro.

Une petite échoppe dans une rue bruyante du 9ème arrondissement, sur deux étages (mais restez en bas) et dotée d’une large vitrine en aquarium. Et derrière la vitre, derrière le bar, le chef qui s’active à préparer vos pâtes à la mano. De longues nouilles chinoises filées à la main en un interminable fil qui, une fois bouilli, finit dans votre bol de soupe. Puis un autre Chef débitant à coups de rasoir dans un bloc compact, d’autres pâtes, rectangulaires cette fois, pour les voir atterrir avec une précision diabolique dans une vaste marmite d’eau bouillante ! Le spectacle vaut le coup d’œil, c’est sûr, mais cela ne s’arrête pas là. Car les spécialités chinoises servies ici valent bien plus qu’un simple regard curieux de touriste des étranges cantines parisiennes.

Alors, que vous optiez pour les spécialités maison à base de pâtes, en soupe (au bœuf Lanzhou ou à la sauce Chajiang pékinoise, aux parfums suaves et enveloppants), peut-être un peu épaisses par moment (question de goût), ou sautées à la sauce sésame Sichuan, toutes de tonicité vibrante et corsée, vous ne serez pas déçus. Sans compter que vous pouvez aussi, comme moi, musarder dans la carte et vous offrir le gras croquant d’un Canard croustillant sauce Hoisin, mielleux et plein d’orgueil ou la délicatesse pimpante de Tempuras de légumes. Quelques bouchées à gauche et à droite et on a envie de tout goûter en un tourbillon infernal !

Car franchement, cette adresse, c’est un régal. De simplicité, de parfums et de saveurs éclatantes, de fraîcheur et de netteté. Le tout pour une petite poignée d’euros et dans l’atmosphère encombrée et piaillante d’une ruelle chinoise. A dire vrai, j’y suis même déjà retourné deux fois…

 

Les Pâtes Vivantes
46, rue du Faubourg Montmartre
75009 Paris
Téléphone : 01 45 23 10 21
Ouvert tous les jours
Compter entre 15 € et 25 €

Comments

  1. Un endroit où il fait bon venir se réchauffer ! Le spectacle qu’ils font du travail de leurs pâtes est vraiment surprenant ;)

  2. Voilà qui donne bien envie, malgré l’intro qui évoque des terreurs enfantines heu… autobiographiques, Thierry ? :)

  3. Moi j’adore les macaronies ! Toutes ces petites pâtes, au fil du temps…qui passe et surpasse…, ça me fait penser lors des bals muzettes dans les mariages de l’union du vermicelle…,  » la chenille qui redémarre! « :):):) viva le plaisir du firmament et viendra le temps de la macarena chinoise!
    Quelle soupe mais quelle soupe ! C’est une chance inouïe que de pratiquer la pasta ainsi :
    à+ Gentleman de la chronique !Merci…
    http://fr.youtube.com/watch?v=9z7t-Ox3XvU

  4. JB > Exact ! Et en plus c’est vraiment très bon !!!
    Kaplan > A fond oui ! Et le pire pour moi c’est d’imaginer les bruits grouillants qui accompagnent tout ça. Brrr !
    Sand > Des nouilles en l’occurence… ;-)

  5. Oui, c’est ça, des nouilles en couilles, c’est là que la gnocchi fait des siennes à tous vents! Tu es un adorable M’âmour! Un champion à la carte!

  6. Le ventre encore plus gros que le boeuf….merci beaucoup, tu as le coup, alors tiens le bien! ;)!
    http://www.deezer.com/track/710

  7. Pour être sèrieux trente secondes si possibilité d’une île un instant? : De tendres pensées et de tendres bisoux de remerciements pour TOUT.

  8. Un cadre qui sort de l’ordinaire, une démonstration impressionnante, des plats / soupes agréables au palais et la cerise sur le gâteau, un prix très correct… Que demander de plus ? Une adresse supplémentaire à tester. Merci !

  9. Moi qui suis fan de cantine viet pas chères, je crois que j’ai trouvé mon bonheur… A tester très vite :)

  10. Une petite adresse asiatique peu connue et sans prétention mais que j’aime bien: un coréen dénommé Gin Go Gae, au 28, rue Lamartine – 01 48 78 24 64

  11. Comme quoi on peut trouver du plaisir et manger bien peu cher; mais encore une fois , c´est lea asiatiques qui pensent, qui inventent: faire les pâtes à main, et au fil de la demande, quelle excellente idée, que nous pourrions copier nous les occidentaux dans notre cuisine.Je ne vois pas pour le moment avec quoi, mais sûr qu´il y a de la fabrication de bouffe en temps réel que l´on peut faire;et les gens aimerons.Inventons donc.

  12. sarah

    J’ai testé et je n’ai pas du tout apprécié. La soupe : des pâtes tellement épaisses qu’elles n’en ont plus de goût. Du « boeuf » gris noir … de la langue peut-être ?!! Les nouilles : on ne peut plus fades, avec une sauce exagérément sucrée. Le comble : l’un des préparateurs a soulevé un sac en papier avec ses mains, l’a reposé et a tranquillement puisé dans la préparation de persil pour en saupoudrer un bol de nouilles. Sans se laver les mains donc.

  13. gonzalez

    Le cuisinier qui ne se lave pas les mains a la sortie des toilettes.
    Erreur dans la commande : on s est fait engueulé car on a pas compris ce qu il nous ramener, mais trop de confiance .. ben je gérant était pas content… même pas un désolée
    Erreur dans les prix ! nouille au lieu de soupe et puis quand j ai fais la remarque : déjà il faut se faire comprendre et ensuite comprendre .J ‘étais une habituée

Submit a Comment