Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Les Grands Ducs | October 21, 2019

Scroll to top

Top

9 Comments

Hugo & Victor

Hugo & Victor

Ouverture d’une nouvelle pâtisserie de luxe à deux pas du Bon Marché, dans un quartier aux humeurs protégées. Chez Hugo & Victor, on louvoie entre Van Cleef & Arpels et Victor & Rolf. Vous imaginez le genre ? Laque noire, présentation des gâteaux en parures, et concept à tous les étages : un goût, une déclinaison moderne, une déclinaison classique, un vin d’accompagnement. Le tout présenté sous forme de totem contemporain. Comme disait mon accompagnateur – expert de la chose sucrée : « le décor manque un peu de gourmandise, non ? ». Le mot est lâché. Les gâteaux exposés dans des vitrines individuelles comme des vases Ming ou des sautoirs Chaumet, c’est sûr, cela impressionne. Mais stérilise un peu l’envie aussi.

Et pourtant, il faut goûter à ces belles réalisations et ne pas hésiter à les malmener à grands coups de cuillère : le totem n’est pas tabou ! Et le plaisir est là : superbes mille feuilles d’un croustillant extrême (au caramel, à l’ananas rôti), onctueuse mousse de vanille sur un biscuit aux graines de tournesol alliant croquant et douceur, mini-Guggenheim (on peut aussi y voir une petite tour de Babel) au praliné dont le cœur craquant est une surprise… Hormis un accord de saveurs dissonant sur le chocolat que nous avons testé, tout était impeccable (attention aux températures).

Et si vous voulez briller lors d’un prochain dîner, offrez ces grosses billes de chocolat aux parfums variés emballées dans un étui type Moleskine. So chic !

 

Hugo & Victor
40, boulevard Raspail
75007 Paris
Fermé le dimanche après-midi
Pâtisseries individuelles à 5 € et 5,80 €

Comments

  1. Ce qu’il faudrait, c’est une dégustation comparative H&R versus Conticini, sur des produits identiques : mille-feuilles…

  2. Le totem n’est pas tabou , hé hé…très joli !
    Bon trêve de plaisanterie, merci pour ce descriptif, si la présentation contemporaine est…contemporaine! et ressemble à d’autres lieus, la qualité a l’air d’être au rendez-vous…et tu m’as donné bien envie.
    Et sinon, ce clin d’oeil : à Paris à vélo, on dépasse les autos…serait-ce ta bicyclette que l’on voit en reflet dans la vitrine ?

  3. C’est tentant… Et j’irais.
    Je n’aime pas trop pourtant cette tendance de présentation trop esthétique pour les sucreries. Trop distanciée pour moi. La pâtisserie devient soudain très/ trop sérieuse …

  4. m-alizarine

    Et pourquoi ne pas pousser la pâtisserie au-delà de son cahier des charges. Pourvu que le goût soit toujours au rendez-vous de l’excellence, dépasser le plaisir gustatif pour explorer d’autres directions d’autres sens. Esthétique, émotion, intellectualisation du mille-feuilles et consorts… mmmh moi j’en reste baba ! (et puis croquer du pur luxe pour 5 euros, c’est irrésistible, non ?!)

  5. Amusant, j’ai lêché la vitrine jeudi après midi en allant à un rendez vous Rue Chomel. J’avais pris des photos mais je les ai loupées… car je n’ai pas trouvé le millefeuille en vitrine plus extraordinaire que celui de mon patissier, mais l’écrin est terriblement tendance alors comment résister ?

  6. comme tout le monde, j’irai faire un tour. pour moi le meilleur millefeuilles c’est Genin ou hermé. Mais je ne résiste pas à l’ananas roti

  7. J’y suis allé récemment. L’ambiance est un peu trop « aquarium » à mon goût et j’avais craint le pire (de la pâtisserie à la mode, jolie mais sans goût, superficielle). J’ai plutôt aimé. Je préfère Millet, évidemment, mais j’aime aussi.
    http://davidikus.blogspot.com

  8. Certes le décor est très beau et très chic mais je l’ai trouvé largement aseptisé et j’ai n’ai pas trop aimé partir en quête des exemplaires de démonstration dans leur caissons verticaux… L’accueil a été très aimable mais très, trop empressé et vers 17h un samedi il n’y avait déjà plus grand choix. Nous avons du nous rabattre sur des saveurs assez classiques (vanille et verveine) pour qu’au final la vendeuse se trompe dans notre commande. Ce qui fait pas très sérieux vu le cadre et le service « de luxe » clairement affichés. Ceci étant, les gâteaux étaient bons, très correctement exécutés mais pas transcendants…Donc je suis au final assez déçue de ce nouvel antre de la pâtisserie créative. Cependant leur tarte au pamplemousse m’ayant tapé dans l’oeil je ferais certainement une nouvelle tentative…

  9. Sandra

    Je trouve cela cher pour rien : certes, les pâtisseries sont très belles mais le goût ne suit pas. Nous y sommes allés avec des amis, très alléchés par les belles vitrines et nous avons tous été déçu. Je n’y retournerai pas.

Submit a Comment