Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Les Grands Ducs | December 5, 2019

Scroll to top

Top

12 Comments

Le Timbre

Le Timbre

Jubilatoire. Tomber sur une adresse comme ça, cela vous illumine une semaine. Vous y repensez en boucle et vous vous dites que vous êtes sacrément vernis et que, c’est une évidence, vous y reviendrez avec l’eau à la bouche. Et pourquoi pas dès demain ? On est entre Vavin et Notre-Dame-Des-Champs, dans cette Rive Gauche familiale et bien mise qui n’offre pas grand choix à des appétits exigeants. Derrière le comptoir, au fond d’une (toute) petite salle pimpante et joliment drapée, un sujet de sa Majesté, un anglais de Manchester bon teint, Chris Wright. Là, on se dit qu’on va pratiquer le repas-roulette russe. Grave erreur : ce garçon a du talent, un sacré talent même. Seul en cuisine, il revisite une cuisine française qui n’a pas froid aux yeux et y ajoute sa petite touche d’excentricité toute britannique : Soupe de panais, Croustillant de tête de veau aux câpres, Agneau de lait des Pyrénées confit purée de pommes de terre, Ris de veau concombres marinés, Cornet de Murat crème au jasmin et chocolat chaud… C’est impeccablement joué, proportionné avec talent, surfant entre puissance et légèreté, avec un petit twist à la Paul Smith réjouissant. Ajoutons une serveuse en salle qui prend votre commande avec les manières empruntées et l’accent de Jane Birkin. So charming ! Et une addition des plus sages, bien loin des attendus du 6ème arrondissement. Mais comment diable la quasi-totalité de la critique a-t-elle pu passer à côté de ce petit bonheur ? Profitez-en pour y filer dare-dare avant que les délais de réservation n’atteignent les sommets insolents d’un Frenchie !

 

Le Timbre
3, rue Sainte Beuve
75006 Paris
Téléphone : 01 45 49 10 40
Fermé dimanche et lundi
Réservation conseillée
Menus déjeuner à 22 € et 26 €
A la carte comptez entre 30 € et 40 €

Comments

  1. Je fonce. :)

  2. « Mais comment diable la quasi-totalité de la critique a-t-elle pu passer à côté de ce petit bonheur ? »
    C’est quand même dans le Michelin depuis au moins 2 ans, section Bib gourmand…
    Comme quoi, ils sont pas si nuls.

  3. Mix > Dans le Lebey aussi. Je parlais de la « critique » internet parfois/souvent panurgique. Merci de m’avoir donné l’occasion de préciser.

  4. Ca a l’air pas mal en tout cas. En plus, je suis dans ma période « bistronomie » (la faute en partie à des finances un peu en berne).

  5. A.O.

    Certains de vos confrères « internet » (F.S. en tête) en parlent depuis plus de deux ans… .

  6. A.O. > Pas assez fort alors… ;-) Vous y êtes allé ?

  7. A.O.

    J’aime beaucoup Le Timbre. Je trouve que les produits utilisés sont de qualité et les préparations simples.
    Je ne suis pas connaisseur mais j’ai toujours trouvé le choix des vins intéressant.
    Comme vous le disiez, le service y est charmant.
    Chris Wright mérite notre respect. Il a un sens de « l’understatement » que seuls nos amis anglais peuvent avoir.
    Le meilleur moyen d’apprécier l’endroit et d’y aller tôt ou d’y aller tard car la salle est petite…

  8. Expériences mitigées au timbre en question. La première fois il y a 1 an reste un excellent souvenir. Ils étaiebnt d’ailleurs 2 en cuisine me semble-t-il… Retour il y a 3-4 mois une formidable déception. Service brouillon et cuisine très approximative avec des cuissons mal maîtrisées. Nous n’avons même pas tenté le dessert et nous sommes sauvés. Pour une addition de 66 euros que je considère abusive…

  9. Deborah

    je suis allée au timbre sur vos conseils cette semaine. L’endroit est agréable, et la cuisine, pas mal, sans plus. Pas de quoi traverser Paris en tout cas. Les portions pourraient être un peu plus généreuses. En revanche, carte des vins tout à fait raisonnable. Service plaisant. Bref, je ne pense pas y retourner à moins d’être dans le quartier.

  10. Anne Sophie 92

    Appel vendredi matin dernier pour diner le soir même… quelques tables disponibles ?!…Etonnant !
    Au final, rien de très fou dans l’assiette, manque de goûts et de subtilités. Une espèce de sauce huile d’olive/tapenade dans quasiment tous les plats trop salés…
    bref, un anglais en cuisine !
    On est BIEN loin de « Frenchie »

  11. Antoine

    Déjeuner juste bien aujourd’hui avec des plats originaux (dans le style bistrot-terroir), justes et bons, sans prétention, sans ostentation, service charmant, vin (1 bout. de côte du rhone à 21 euro également charmant et sans prétention ni soufre!)
    90 euros à 2 entree, plat, dessert, vin, kfé compris très acceptable
    au global pas spécialement donné ms bonne adresse, merci Thierry!
    à faire connaître pour les aider à progresser encore…

  12. audrey

    endroit sympathique, un peu étroit, une service plaisant et efficace, des plats tres savoureux avec un petit twist anglais, un dessert chocolaté endiablé, sympathique adresse de quartier…

Submit a Comment