Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Les Grands Ducs | March 23, 2019

Scroll to top

Top

5 Comments

Frenchie

Frenchie

Il fallait bien finir par aller visiter cette adresse qui fit couler tant de louanges lors de son ouverture l’année dernière. Il faut reconnaître que l’affiche est alléchante : un chef « frenchie » de Londres ayant fait son temps dans la cuisine du Fifteen de Jamie Oliver (mon chouchou des livres de cuisine), un décor de loft à la fois cool et branché avec mur de briques et suspensions industrielles et des prix à la clémence bienvenue (une petite trentaine d’euros). Au final, cela valait vraiment la peine d’attendre que le carnet de réservation se dégonfle : l’endroit est plus que recommandable, une petite pépite.

On s’y régale d’assiettes diablement futées et originales (c’était quand la dernière fois que vous avez mangé de la betterave jaune ?), exécutées superbement (Ah, ces gnocchis fondants et crémeux) et toujours fraîches avec légumes et verdure à tous les étages. En entrée, « Aubergine, petit épautre et salsa rossa » vive et claquante, puis des « Gnocchis, champignons sauvage et pecorino au poivre », subtil mélange de douceur et de fermeté et final sur un « Riz au lait, mûres et caramel au beurre salé » bien balancé, pas trop sucré, un peu trop liquide.

Certes la carte est en version mini-jupe : deux entrées, deux plats et deux desserts, mais vous pouvez choisir les yeux fermés ! Alors, voilà, si vous êtes passé à côté de la hype de ces derniers mois (Prix Fooding 2009 du meilleur cuisinier à Grégory Marchand), c’est le moment de décrocher votre téléphone. Jolie clientèle de fines parisiennes et service à la hauteur. Tout cela pour une poignée d’euros, une sagesse très appréciable…

 

Frenchie
5, rue du Nil
75002 Paris
Téléphone : 01 40 39 96 19
Fermé Dimanche et Lundi
Menu (Entrée, Plat, Dessert) 28 €
Formule (Entrée-Plat ou Plat-Dessert) 24 €

 

 

 

Comments

  1. Je note je note, une occasion qui ne devrait plus tarder…merci

  2. Mhmmm cela m’a l’air bien/bon lors d’une prochaine visite à Paris pourquoi pas:-)

  3. cecile

    Ben moi j’ai essayé d’y aller, mais je n’ai même pas réussi à parler à quelqu’un dans le téléphone pour réserver… j’ai dû appeler une vingtaine de fois… A suivre

  4. Edith

    Epautre-gnocchi-riz au lait ça sonne malgré tout assez monocorde, plutôt dans le registre grosse caisse. Et on peut semble-t-il difficilement se soustraire à la lourdeur si les propositions sont aussi limitées.
    Frenchie serait-il encore un de ces produits à la mode dont se gargarise le petit milieu journalistique – Saturne est le dernier né – pour lesquels on s’arrête à l’image?

  5. Cela faisait longtemps que je ne venais plus, je me demande bien pourquoi. Votre blog est toujours un plaisir à lire et à piller ! Merci pour toutes ces adresses.

Submit a Comment