Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Les Grands Ducs | December 7, 2019

Scroll to top

Top

5 Comments

Yoom

Yoom

Etonnant comme certaines adresses déclenchent des débats passionnés. Pour résumer celui qui a enflammé les food-addicts le mois dernier à propos de Yoom : a-t-on ici le seul vrai restaurant de Dim Sum parisien ? Ces batailles d’Hernani autour d’un petit pois n’éveillant que très modérément mon intérêt, voici ma vision, toute personnelle et subjective de la chose. Vous l’avez donc compris, chez Yoom, la spécialité c’est le Dim Sum, petites bouchées cuites à la vapeur servies dans des paniers d’osier. Une semaine (même mémorable) passée à Hong-Kong ne m’ayant pas permis de devenir « maître es Dim Sum », je me contenterai d’une appréciation d’amateur : les préparations proposées chez Yoom sont originales (« esturgeon et sésame », « poulet au satay », « tête de lion »), savoureuses et élégamment parfumées, accompagnées d’une salade d’aubergines au sésame épatante à préférer au riz si banal et de champignons noirs sautés délicieusement croquants.

Côté assiette donc, c’est plutôt bien réalisé et franchement dépaysant. Autre point positif, un décor néo-asiatique chic, paravents ajourés et banquettes turquoises, très agréable. Mais, il faut bien le reconnaître, cette adresse nécessite un mode d’emploi préalable, car, outre le niveau sonore assez bruyant à l’heure du déjeuner (où l’on vous sert un menu à 14,90 € impeccable), la gestion du service pose quelques petits problèmes. Comme ce thé que l’on vous apporte avant les Dim Sum dans une tasse, sans théière, et que l’on finit immanquablement froid. Ou comme ces paniers d’osier que l’on vous apporte tous en même temps et qui vous conduisent à consommer les dernières bouchées, pâteuses et tièdes. Demandez donc un espacement du service et tout ira pour le mieux, vous pourrez alors faire la conversation à votre partenaire de table sans craindre de manger froid. Hormis ces détails d’organisation, une adresse franchement recommandable.

 

Yoom
20, rue des Martyrs
75009 Paris
Téléphone : 01 56 92 19 10 
Fermé le lundi
Formule déjeuner à 14,50 €
A la carte, compter entre 20 € et 30 € 

 

Comments

  1. le canard masqué

    Mais Yoom c’est le fils Petrossian … d’ou le buzz etc.
    Tout cela est fabriqué à toute vapeur …
    le canard masqué

  2. francoise Leclercq

    Je garde un souvenirs tellement ému des « vrais » dim-sum de Hong-Kong,ou j’ai vécu 5 ans …
    Je pense sincèrement que l’on ne peut pas tout actualiser…!

  3. J’ai testé également il y a peu et je n’en suis pas ressortie emballée. Le lieu est agréable, le service un poil rapide et surtout je n’ai pas eu l’explosion de saveurs à laquelle je m’attendais. Un peu déçue donc et pas certaine d’y retourner!

  4. Audreytte

    Le cadre est très agréable,
    Le personnel est très chaleureux,
    Et tout cela sans compter sur une nourriture délicieuse, pleine de saveurs et de finesse …
    … A ne pas rater !

  5. Laurence

    Pour moi qui ai vecu a Hong Kong quelques annees, decouvrir un resto de dim sum a Paris, c’etait la promesse d’un voyage dans le temps et dans mes souvenirs…
    Je dois dire que Yoom est a ce titre une vraie deception. La carte est courte et banale, aucune des grandes specialite du genre n’y est proposee et les saveurs sont plates, voire informes. J’en suis sortie non seulement decue, mais agacee, comme lorsque l’on vient de se faire avoir. Zut!
    Vous comprendrez que pour une fois, je ne sois pas d’accord avec cette chronique…

Submit a Comment