Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Les Grands Ducs | December 13, 2019

Scroll to top

Top

9 Comments

Café Pouchkine

Café Pouchkine

Petit frère du célèbre établissement moscovite, le Café Pouchkine a ouvert ses portes à Paris il y a maintenant quelques mois, proposant dans une boutique très XVIIIème siècle, pâtisseries, thés et chocolats à une clientèle nostalgique de la Grande Russie des Tsars. La première boutique s’est tout d’abord posée dans l’enceinte du Printemps Haussmann, à Paris, avant l’ouverture de nouvelles déclinaisons (on me murmure l’ouverture prochaine d’une autre adresse de prestige à Paris). Très sensible à l’âme russe, il ne m’en fallait pas plus pour aller sur place goûter les créations du chef pâtissier Emmanuel Ryon, Meilleur ouvrier de France et Champion du Monde de Pâtisserie, un véritable cador de la profession, aussi talentueux que discret. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que je ne fus pas déçu. Délaissant le salé (des Pirojkis à 9 h du matin, c’est rude), je me suis laissé tenter par quelques spécialités de l’endroit, comme le Medovick (un gâteau traditionnel russe au miel de sarrasin, confiture de lait et crème fraîche parfumé) et le Paris-Moscou (un Paris Brest revisité avec un cœur en gelée de Kvas, une boisson russe fermentée à base de pain noir) , le tout accompagné d’un Chocolat chaud, servi battu dans une chocolatière en argent d’époque et d’un jus de baies rouges (Mors). Je ne crains pas de le dire : j’ai bu là l’un des meilleurs chocolats que j’ai goûté à ce jour, épais, onctueux, corsé, épicé, un véritable délice. Quant aux pâtisseries, après avoir longtemps hésité devant une vitrine impressionnante (la Rose du Tsar ou le Millefeuille russe me faisait aussi de l’œil), je n’ai pas regretté mon choix : elles sont tout bonnement exceptionnelles. A mon avis, largement à la hauteur d’un Pierre Hermé ou d’un Conticini. Amoureux(ses) des douceurs, vous ne pouvez plus ignorer cette adresse qui va, j’en suis sûr, devenir un must parisien.

Sachez enfin que jusqu’au 26 mars, au sous-sol de ce même Printemps, un salon de thé –restaurant éphémère (le Fashion Café Pouchkine) vous permet de déguster toutes ces gourmandises confortablement installé dans des fauteuils à médaillon au sein un décor clair et lumineux. A la russe.

 

Café Pouchkine
Rez-de-Chaussée
Le Printemps de la Mode
64, boulevard Haussmann
75009 Paris
Fermé le dimanche 
Petit Déjeuner 15 €
Viennoiseries 2,30 €
Pâtisseries entre 6 et 8 €
Chocolat Chaud 6,90 €

 

 

Comments

  1. Nicolas F.

    les photos Facebook font vraiment saliver !! Pour ma part, j’ai déjà goûté à quelques pâtisseries comme le Millefeuille Russe, la Charlotka (pommes et coings) , les macarons double saveurs. J’ai aussi dégusté le chocolat chaud qui est une merveille. Merci Thierry de nous faire partager vos bonnes adresses !!!

  2. Roanna Fournel

    pour moi, tout simplement la meilleure Pâtisserie de Paris !

  3. excellents gâteaux je suis bien d’accord. pour connaitre le resto original à Moscou on n’est absolument pas déçu par la version parisienne

  4. Un vrai régal ce café Poutchnike, j’ai hâte d’y retourner.

  5. jean david

    le café poutchine est un lieu de plaisir à partager
    option binaire

  6. Sonya

    J’ai adoré… La rose Pouchkine, j’ai vraiment hésité à la manger, elle est était simplement magnifique, une oeuvre d’art à elle seule… La boisson aux fruits rouges accompagne très bien les pirojkis aux fruits rouges… Je recommande à tous les gourmands dignes de ce nom!!!

  7. ljh77

    le deception la plus totale. j’ai eu la chance de gouter les patisseries de hevin jenin , hermet , etc, etc…
    la vitrine est extraordinairement belle et trompeuse. d’abord l’accueil est vraiment tres mauvais , on sent qu’on derange la vendeuse. a un tel point qu’elle vous donne les macarons au hasard , en gros j’ai demande un pistache , un chocolat et un caramel chocolat, j’ai eu un cerise , et 2 caramel tout court…
    le fraisier , n’est tout simplement pas bon, surmonté de 2 gelées colorées sans gout a part celui du sucre , meme les fraises sont de basse qualite.
    le mille feuille parait magnifique , un feuilleté renversé caramelisé des plus attractif , malheureusement , il est en fait tout mou , et incipide , un peu comme la creme , qui pourrait etre une tentative de chiboust ou de mousseline ratée.
    a pas moins de 8euros le gateau , pardon , mais on s’attend a autre chose.si vous etes devant cette vitrine aux galery , je ne saurai mieux vous conseiller que d’eviter cet attrape nigaud , meme laura tood et ses cookies valent 1000 fois mieux.

  8. Alain

    Je sais que les goûts et les couleurs ne se discutent pas mais j’avoue ne pas comprendre une telle différence entre les commentaires, où est la mauvaise foi ? j’ai bien une petite idée mais bon…

  9. suite pour gourmands

Submit a Comment