Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Les Grands Ducs | December 7, 2019

Scroll to top

Top

5 Comments

Septime

Septime

Voici une adresse à la subtile délicatesse qui, avec Akrame précédemment cité, est ma petite friandise du moment : le Septime (on appréciera la référence « Defunesienne » au Grand Restaurant)

Maintenant que le vent décoiffant de la critique, des obsédés de la nouvelle adresse et des foodistas en manque d’émotions fortes est un peu retombé, et que la salle s’est peuplée de « vrais » clients, il est temps de filer vers la rue de Charonne. Direction l’Est parisien donc, et sa volée de très belles adresses bistrotières, pour rejoindre une salle de belles proportions, très lumineuse, chaleureuse et accueillante, aux accents un peu scandinaves dans leur dépouillement et l’esprit « nature » (bois sombres, pierre claire, fleurs des champs).

L’autre versant du minimalisme (outre le menu au choix aussi réduit qu’un fond de sauce) se loge dans l’assiette. Mais quelle assiette ! Des produits d’une fraîcheur effervescente, préparés avec un respect de leur intégrité qui frise l’absolutisme (cuissons lentes ou snackés, peu d’agréments, assaisonnements légers et parfumés). Ecoutez (et goûtez) plutôt : Gnochetti d’une légèreté incroyable avec une crème de maïs, des copeaux de vieux fromage hollandais et quelques fleurs (franchement, ça décoiffe), Onglet de veau, petit jus, asperge blanche et pommes grenailles tout en finesse et en douceur, Lieu jaune aux olives à l’onctuosité d’une cuisse de jeune fille (si vous voyez ce que je veux dire), Tarte au petit suisse, gentiment régressive dans son registre aérien.

Il y a dans les préparations de Bertrand Grebaut (ayant fait ses armes chez Alain Passard) une bonté et une générosité qui émeuvent. Une forme de douceur qui caresse l’âme autant que le palais et qui ne peut laisser insensible.

Service exclusivement masculin, aimable mais parfois un peu débordé par le succès de l’adresse. Vins naturels et sympathiques (comme leurs prix avec une belle moisson de bouteilles à moins de 30 €).

Dernier argument pour achever de vous convaincre : Entrée, plat, dessert et vin pour 26 € au déjeuner ! Vous êtes encore là ?

 

Septime
80, rue de Charonne
75011 Paris
01 43 67 38 29
Fermé samedi, dimanche et lundi midi
Menus à 21 € et 26 € au déjeuner
Au dîner comptez entre 40 € et 50 €
Menu Carte Blanche à 55 €

Comments

  1. pas encore totalement convaincue par l’adresse pour ma part. c’est bon mais il n’y a pas de quoi traverser paris pour aller manger chez eux. mon chouchou reste définitivement La Fourchette du Printemps dans ces adresses bistrotières

  2. Un resto à deux pas de chez moi et pourtant je ne l’ai pas encore testé… J’y jeterai un oeil prochainement.
    Perso dans la vague des bistrots gastronomique, je conseille la Régalade ou le Frenchie qui sont vraiment des très bons plans et excellent !

  3. non seulement on est là mais on y est deja retourné trois fois et ce n’est pas fini!

  4. Une très bonne adresse tout en simplicité et en générosité

  5. Xavier

    Une très belle adresse. Cuisine inventive, cuisson parfaite, saveurs inconnues. Les assiettes sont jolies, et la carte des vins très large. Le cadre est follement Bobo mais dans le quartier c’est assez logique, avec un style épuré genre ancienne usine restaurée. C’est indéniablement réussi. Le service est agréable. Une équipe jeune, attentive, très sympa. Un vrai point faible ? Rien. Un regret ? on aimerait, juste pour le fromage avoir le choix et piocher dans une cagette ou se faire promener sur des saveurs inconnues (les deux petites lichettes de Cantal et Saint Nectaire étaient bonnes mais là c’est du classique et dans un voyage de découverte c’est un peu comme une souris sur le gâteau ! Le prix est élevé (menu 55 Euros + 8 Euros de fromages) mais c’est mérité pour le menu. Le principe est simple : « vous ne choisissez rien mais la promenade gastronomique vous enchantera » : promesse tenue !

Submit a Comment